27 mars 2018

Le Panasonic Lumix G Vario 45-200mm F4.0-5.6 II Power OIS: l'omission pourtant efficace!

Le Panasonic Lumix G Vario 45-200mm F4.0-5.6 II Power OIS est peut-être le meilleur alter ego en mode téléobjectif de l'optique trans-standard Lumix G Vario 12-60mm F3.5-5.6 OIS. Polyvalent, compact, résistant aux intempéries, la deuxième version de ce zoom peut répondre aux exigences normales propres à la photographie discriminante du sujet versus son environnement. Malgré une très modeste ouverture maximale son grossissement accru de 8X par rapport à la vision humaine peut permettre une plus faible profondeur de champs qui isole le sujet principal.

Car ce Panasonic 45-200mm est souvent perçu comme un enfant pauvre optiquement parlant surtout si l'on le compare avec ses grands frères de série dite professionnelle. Bien sûr sa modeste ouverture maximale variable est un sérieux handicap pour la photo d'action et plus encore en faible lumière ambiante. Mais est-ce pour autant mission impossible pour ce diminutif de la série Panasonic Lumix G? Le défi est intéressant mais pour autant pas si inaccessible qu'il n'y parait si on s'applique à bien contrôler ses paramètres de prise de vues et qu'on appréhende bien son sujet. Avec un tel objectif la chance de réaliser sans préparation une photo spontanée parfaite reste souvent aléatoire quoique toujours possible. Il y a donc un mérite à réussir dans cette perspective.

Un des avantages d'utiliser un longue focale demeure sa grande capacité d'isoler le sujet et d'écraser la perspective offerte dans le viseur du photographe. L'oeil humain fait inconsciemment cet exercice quand il veut privilégier son attention sur un détail extrait de son champs visuel total. Avec une focale  variable comme le 45-200mm le choix plus pointu du cadrage devient un atout indéniable à exploiter une fois que l'utilisateur a trouvé sa position optimale compte tenu du contexte de prise de vues. Il n'en tient qu'à l'opérateur de bien exploiter les possibilités d'une telle optique.

Avec son système embarqué de stabilisation optique le Lumix G Vario 45-200mm II compense en partie sa faiblesse d'une ouverture maximale limitée. Il faut quand porter une attention particulière sur le maintien de l'objectif dans un contexte de faible luminosité et en utilisant un temps de pose plus long. Reste le choix de réaliser volontairement une image qui illustre bien le flou généré par le mouvement du sujet ou par le déplacement dans son environnement par panning. En photo d'action les choix sont vastes si l'on laisse filer son imagination pour recréer des interprétations originales d'une situation. La rectitude de la photo stéréotype du sujet manque souvent d'impact et devient qu'une image générique et répétitive. À vous d'expérimenter et c'est que l'usage du Panasonic Lumix G Vario 45-200mm F3.5-5.6 II vous propose.

La prise en main du Panasonic Lumix G Vario 45-200mm F3.5-5.6 II Power OIS est confortable et les bagues de sélection de la longueur focale et de la mise au point sont facilement identifiable. La course de la bague d'ajustement du point focal (focus) m'apparait trop longue et un peu décalée pour la photographie d'action et l'on doit plutôt s'appuyer sur les différentes options disponibles à la mise au point automatique pour mieux performer dans ce domaine. Si le mouvement est suffisamment fluide, la plupart des appareils MFT de moyenne et grande gamme pourront suffire à la tâche. Évidemment l'absence de collet rotatif pour une prise trépied/monopod optionnel peut décevoir les photographes d'action ou de sport. En outre la grande distance minimale de mise au point peut être gênante en photo de proximité élevée tout en restant suffisante pour le portrait cependant. Avec un zoom téléobjectif de cette nature il est préférable de le coupler avec un appareil numérique dont le viseur est centré (type SLR) pour assurer un meilleur suivi du sujet entre autres mais cela n'exclut pas de le combiner avec un modèle à viseur décentré (type rangefinder) au choix de l'utilisateur. L'objectif est fourni avec son pare-soleil dédié réversible pour le rangement et on peut y monter des filtres-accessoires de 52mm, une option économique. Un interrupteur d'activation ou non du stabilisateur de l'objectif est présent et utile pour un usage sur trépied.

Dans les quelques exemples accompagnateurs cet article, j'ai voulu montrer la versatilité du Panasonic Lumix G Vario 45-200mm F3.5-5.6 II Power OIS face à différentes situations de prises de vues. En utilisant un ISO plus élevé vous parviendrez à produire des résultats satisfaisants répondant aux exigences de la publication virtuelle ou électronique. Je fus même surpris de pouvoir pousser ce 45-200mm dans ses derniers retranchements et plus exactement vers la plus grande distance focale de 200mm sans éprouver de perte sensible de qualité d'image. Évidemment une analyse "à la loupe" pourrait peut-être donner une impression différente mais je préfère juger une image sur son impact, son histoire implicite et sa pérennité.






Comment conclure sinon que ce Panasonic Lumix G Vario 45-200mm F3.5-5.6 II Power OIS a su me séduire malgré toutes les préventions qu'il semblait susciter dans cet univers Internet auprès des reviewers professionnels. Il est efficace et trouve son utilité dans sa grande latitude focale pour un zoom téléobjectif. Ses relatives compacité et pesanteur pour de telles distances focales le rend pratique à transporter avec soi.


🔻


🔺